Image Guide des notions clés pour comprendre le marché obligataire

Guide des notions clés pour comprendre le marché obligataire

Guide des notions clés pour comprendre le marché obligataire

Le secteur des obligations est un domaine qui fait ses preuves depuis quelques années. Si au début de la démocratisation de ce mode d'investissement, les acteurs étaient un peu frileux, il est désormais une source de revenus sûre et un mode de financement très apprécié. Si vous aussi vous voulez vous lancer dans l'investissement obligataire, vous devez maîtriser quelques notions clés. Avec ce guide complet, le marché obligataire n'aura plus aucun secret pour vous.

Les obligations

Pour comprendre le marché obligataire, il faut partir des obligations. Il s'agit de la base du marché obligataire. Si vous voulez intégrer le marché, il s'agit du bien que vous devrez acquérir. La question de l'acquisition d'obligations constitue le véritable point crucial du marché.

Une obligation est comme un titre de créance qu'une entreprise offre pour avoir du financement. En tant qu'investisseur, vous devez principalement vous demander quel est l'intérêt d'acquérir des obligations. Les obligations permettent aux investisseurs d'avoir une créance qui sera entièrement remboursée à une date précise. Cette créance génère la plupart du temps des intérêts perçus à intervalles réguliers avant remboursement.

Le type d'intérêt varie selon le type de contrat. Il peut s'agir d'un contrat à taux fixe, à taux variable ou d'une obligation sans intérêt. Dans les deux premiers cas, le taux ne touchera pas la valeur de l'obligation qui sera entièrement remboursée au montant initial. Dans le dernier cas, la valeur de l'obligation augmentera à terme, ainsi, l'investissement deviendra bénéfique en fin de contrat.

Les entreprises émettrices

Pour mieux cerner la notion de marché obligataire, vous devez aussi en savoir plus sur les sociétés qui offrent les obligations sur le marché. Il s'agit des sociétés émettrices. Il peut aussi s'agir d'une personne publique. Quand il est question d'entreprises, l'objectif est d'obtenir des financements.

En offrant des obligations et non des actions, les sociétés émettrices s'assurent de conserver le contrôle de leurs sociétés. En achetant des actions, les investisseurs auraient eu le pouvoir d'intervenir dans les décisions des sociétés. De plus, offrir des obligations permet de mettre fin à la situation de créance de manière aisée.

Le rating

Le dernier point qu'il importe de noter par rapport aux sociétés émettrices et aux risques encourus en cas d'investissement est que pour définir quelles obligations choisir, il faut se baser sur la notation de la société dont vous comptez obtenir les obligations. Il existe en effet des agences de notation qui définissent les différents risques.

Plus la société est financièrement stable, plus la notation est élevée et moins les intérêts sont grands. Au contraire, si le risque est plus grand et la notation basse, les intérêts des obligations sont très élevés. Dans ce cas, il est question de sociétés à fort risque de faillite.

Si vous ne voulez pas risquer de perdre tous vos investissements, il vous faudra investir dans une pluralité de société à la fois, comme le conseille la société de gestion d'actifs Sunny AM, experte en investissement obligataire. Vous pourrez alors bénéficier d'un grand nombre d'intérêts et survivre malgré la faillite de certaines sociétés. Sunny AM vous proposera par ailleurs une assistance complète durant toute la durée de votre contrat.

Articles

Obligation convertible : définition

Publié le 15/02/2019
La classification des titres obligataires est plutôt dense. On y retrouve un très vaste catalogue d'obligations parmi lesquelles il y a les obligations...